Type de palier
   0Commentaires
Type de palier

Type de palier

Un palier est un élément de machine utilisé pour supporter et guider les arbres en rotation. Le palier est doté de plusieurs caractéristiques telles que la capacité à supporter des charges plus ou moins lourdes, la capacité d’étanchéité, un graissage simple, un corps de palier ultra rigide et robuste…

En règle générale, le type de palier se classe avant tout en deux grandes familles de paliers : palier lisse et palier à roulement. Dans le premier, l’arbre prend un appui sur un coussinet et est séparé de celui-ci par un film lubrifiant ; dans le second, des roulements ou plus précisément des corps roulants (billes, aiguilles ou rouleaux) séparent la bague en rotation de l’alésage extérieur. Puis, ces deux familles de paliers se subdivisent à leur tour en différents types de palier.

Palier lisse et palier à roulement

Les paliers pour des mouvements de rotation sont réalisés en tant que paliers lisses ou en tant que paliers à roulement. On distingue si les efforts entre les pièces mobiles doivent être supportés par des éléments roulants ou par des paliers lisses.

Palier lisse

Le palier lisse, également appelé bague autolubrifiante, manchon de paliers, coussinet massif, palier d'arbre ou bague lisse se différencie des roulements de par leur conception, car ils ne contiennent aucun élément roulant. Dans un palier lisse, les surfaces d'ajustement de l'arbre glissent sur la surface d'ajustement du palier. Ces surfaces cylindriques sont appelées « cylindres de glissement ». Alors que les composants des roulements sont séparés par des éléments roulants, le composant mobile - souvent un arbre, un axe ou une barre de guidage - glisse, dans le cas des paliers lisses, sur le revêtement de glissement d'une bague fixe, d'une garniture de palier ou d'une plaque.

Le mouvement de glissement se produit directement entre le revêtement de glissement du corps de palier et de la pièce à supporter. L'ajustement des pièces est établi de telle sorte qu'un jeu soit créé pour assurer une lubrification entre les surfaces de glissement. Sur ce type de palier, la lubrification est assurée par des lubrifiants intégrés à la couche de glissement ou par une couche solide appliquée sur le support. Lors d'un mouvement radial, le jeu de fonctionnement entre l'arbre et la couche de glissement permet la mobilité des éléments de glissement.

Le palier lisse se décline en palier radial, butée, plaque, demi-bague et nombreuses autres formes.

Palier à roulement

Dans un palier à roulements, le glissement de l’arbre sur le coussinet est remplacé par le roulement de corps intermédiaires (billes, rouleaux). Ce type de palier supporte de plus fortes charges tout en réduisant l’usure et le frottement à cause de leur coefficient de frottement très faible au démarrage.

Les paliers sont alors réalisés en fonction du type de roulement employé : à billes, à rouleaux ou à aiguilles. Chaque conception de roulement possède des caractéristiques particulières qui la rendent apte à des solutions paliers bien spécifiques. La matière standard pour les cages en tôle est l'acier ; le laiton est également utilisé pour certaines applications. Les cages massives sont fabriquées en laiton, en acier, en matière synthétique stratifiée, etc. Les cages fabriquées en matière thermoplastique sont également très utilisées, notamment celles en polyamide renforcé de fibres de verre.

Les bagues et éléments roulants sont essentiellement en acier au chrome et trempé à cœur, mais l'acier de cémentation est également utilisé. Des roulements spéciaux pour des conditions de fonctionnement extrêmes – charge, vitesse, température, corrosion – sont en aciers pour hautes températures et/ou inoxydables, matière plastique, céramique, etc.  Le montage des roulements dans les paliers demandait une précision d’alésage qui a fortement été diminuée par l’adoption des colles de scellement. Cette colle, après positionnement correct de l’arbre, maintient solidement (dans le sens radial) le roulement dans son logement. Le maintien des roulements dans le sens axial peut être assuré par des collerettes vissées ou des anneaux élastiques. Tous ces montages dépendent de l’utilisation, des efforts et du coût de revient.

Le palier à semelle est le type de palier à roulement le plus répandu. Également appelés paliers montés, les paliers à semelle offrent une protection appropriée du roulement afin de supporter les arbres, les engrenages et autres composants en rotation. L’installation d’un palier à semelle va pouvoir assurer une performance optimale des machines grâce à des solutions d’étanchéité empêchant les lubrifiants de s’échapper et les contaminants de s’introduire.

Le type de palier selon la nature du matériau

Le palier aluminium

Parmi les différents types de paliers, le palier en aluminium est constitué d’un bloc en aluminium, ce qui lui permet une application de haute rigidité et de diminuer les frottements. Il peut être utilisé pour de multiples applications. Comme ce palier est inoxydable, il est également intéressant dans le domaine agroalimentaire.

Le palier tôle

Les paliers en tôles sont dotés d’un corps en acier (sans chrome zinguée) favorisant ainsi la protection de votre pièce contre la corrosion. Leur forme est montage est différent d’un palier acier, car il s’agit en général de 2 coupelles qui accueillent le roulement. L’utilisation de ce palier en tôle est destinée à des applications simples avec une vitesse de charges limitées.

Le palier en fonte

Généralement, le bloc de palier en fonte est doté d’un dispositif permettant une relubrification du palier complet. Les paliers en fonte ont la capacité à supporter des vitesses élevées, de hautes températures, de haut niveau de contaminations, ainsi que des charges lourdes. Les trous de fixations varient selon les modèles, allant de zéro fixation jusqu’à 4.

Le palier inox

Les paliers inox sont en acier inoxydable. Ils sont fabriqués afin de pouvoir résister à une grande variété de produits chimiques, charges lourdes, mais aussi à d’autres produits pouvant être employés lors de processus de nettoyage dans l’agroalimentaire.

Ce ne sont que quelques exemples des différents types de paliers les plus répandus selon la nature de leur matériau.

Comments

Log in or register to post comments